• 1

Blanc chez ADA volume 47

Blanc, extrait de l'EP Comme le froid de Kerguelen a été sélectionné par le webzine A découvrir absolument pour le volume 47 de ses célèbres compilations. L'occasion de découvrir également de nombreux artistes de la scène indé : HyperSensible, Fabulous Sheep, Inagho, ÙØ, Normcore...

Comme le froid chez IndiePopRock

Kerguelen, projet de l’orléanais Alex Humain, compose un folktronica forgé dans l’urgence et la poésie.

Sur des musiques minimalistes, machines effondrées humanisées par des riffs ou des arpèges de guitares électriques, se posent des paroles particulièrement brillantes. Avec Comme le Froid, Kerguelen confirme sa singularité. La puissance discrète de ses compositions se révèlent peu à peu addictives et distillent un univers aux mille facettes.

Les chansons s’écoutent comme on ouvre un livre, de préférence un roman noir. Duquel s’échapperaient des rythmes entraînants, oppressants, des ambiances crépusculaires. Il y a quelque chose d’Olivier Mellano dans cet EP, dans ce talent de manier la langue, de la propulser dans une musique sombre mais planante. La parenté avec Arab Strap s’impose également. Comme les écossais, Kerguelen conjugue magnifiquement le rock et la nu-folk avec la littérature.

IndiePopRock (Yan Kouton)

Comme le froid chez Froggy's delight

Il est des albums, des EP, des morceaux de musique (comme d’autres œuvres d’ailleurs) qui se laissent facilement apprivoiser et dès le premier contact, on est séduit, on comprend la démarche, on peut s’abandonner. Cela ne préjuge en rien bien sûr de la qualité de l’œuvre.

Il est, à l’inverse, des œuvres avec lesquelles la rencontre va être beaucoup plus longue, difficile, comme si elles se faisaient désirer ou parce que nous ne sommes pas prêts.

Comme le froid de Kerguelen fait partie de cette catégorie. Les 5 titres se méritent et, comme un périple sur la banquise, immergé au cœur du Blanc de la neige et de la glace, dans un premier temps, on ne distingue rien de précis, les contours restent flous.

C’est Blanc, à perte de vue, comme la musique de Kerguelen peut sembler "uniforme". En effet, cette musique trip-hop et ce spoken word, semble assez abstrait à celui qui ne souhaite pas s’y aventurer. Une succession de basse, de claviers. Je me suis aventuré dans ce paysage, qui m’était jusque là inconnu par curiosité et contrairement à ce que l’on dit, la curiosité une belle qualité.

Il ne faut pas avoir peur de grimper quelques petites montagnes ou se laisser surprendre et tomber dans un abîme, cachée par le blanc et s’y abandonner avec délectation.

Un riff ici, une partie de piano là ou encore un refrain, une partie de chœur qui font la singularité de cette musique. Ce chant, quasi hypnotique qui parfois s’emballe (Noir) ou nous envoûte (Nos pas dans la neige) et avec lequel nous voyageons sur cette banquise avec des chansons qui ne sont pourtant ni froides et inhumaines, bien au contraire.

Comme le Froid s’inscrit dans la suite d’Exile, le précédent opus de Kerguelen.

Cette singularité de la musique de Kerguelen tient sûrement à la manière dont compose Alex, toujours en mouvement, sur son iPad, évitant le confort, se remettant perpétuellement en question. De là, naît forcément, un univers singulier.

Alex, à l’origine de ce projet, compose et joue également au sein de BBH, il compose de la musique à l’image (pour les néophytes, il crée des bandes-son pour des documentaires ou des films) et travaille, notamment pour Guillaume Foirest et son film 7ème ciel.

Cet EP est clairement un très bel EP. Il ne faut pas hésiter une seule seconde : achetez-le, faites le tourner, encore et encore, il le mérite amplement !

Froggy's Delight

Abonnez-vous

Profitez de tous les disques de PHW Records et No Wave No Remedy avec un seul abonnement... plus les exclusivités réservés à nos abonnés !

http://abo.phwrecords.fr

Videos

Instagram

    Newsletter

    Ne ratez rien de l'actualité des artistes de PHW Records !

    Cliquez ici pour vous inscrire à notre newsletter

    PHW Records

    PHW Records est un label basé à Orléans, fondé en 2015 par Alex Wallon. De la chanson aux musiques électroniques en passant par le rock ou le folk, nos projets ont pour point commun la liberté.

    Contact

    Veuillez remplir le champs Nom
    Veuillez remplir le champs E-mail E-mail non valide
    Veuillez remplir le champs Message