• 1

Tokyo Dreams chez Froggy's Delight

Il est des albums qui ont une histoire assez atypique et c’est le cas de cet EP. 東京の夢 est composé et interprété par Dpt Store qui est un side project de BBH. Si tu as suivi un peu toutes mes chroniques tu le connais, sinon, je ne t’en veux pas, c’est également à lui que l’on doit le très bel EP Blanc de Kerguelen.

東京の夢 est né d’une attente, d’un temps libre dans la vie de BBH. Le premier EP est né d’une attente dans un aéroport, une mélodie qui naît sur un iPad et hop, le projet est lancé. Sorte de récréation dans une carrière déjà bien remplie.

En août est sorti 東京の夢 (bon, allez, je suis sympa avec toi, cela se traduit par "Tokyo no yume" : "rêve de Tokyo", d’où le titre Tokyo Dreams. C’est un EP entièrement instrumental qui s’inspire d’un voyage au Japon qu’a fait notre héros et il en ramène, en plus des souvenirs, des sonorités et nous entraine dans un Tokyo et un Japon ultra futuriste.

Comme le dit si bien l’auteur au sujet de la naissance de cet EP : "Les bouts de morceaux s’accumulent et le souvenir d’un voyage au Japon revient au détour d’un son de synthé. Folie des néons, de la foule qui semble se mouvoir comme un seul corps, calme qui règne dans un temple, oasis zen au milieu de l’agitation d’une métropole, magie des cerisiers en fleurs, mystère du théâtre Nô, en 5 titres, Dpt Store raconte les sentiments d’un jeune européen débarquant à Tokyo, découvrant l’incroyable culture du pays du soleil levant."

Tu auras donc le privilège de vivre toi aussi une partie des ces émotions à l’écoute de "目を見張る", qui pourrait se traduire par l’émerveillement, les yeux grands ouverts. Le second titre est le titre éponyme.

S’ensuit "引きこもり", qui se traduit par "Hikiko Mori", ces jeunes qui vivent reclus, au travers des aventures d’un héros de jeux ou de film, ce phénomène est assez répandu au Japon.

Suit "代々木" qui est le nom d’un quartier de Tokyo : "Yoyogi". C’est un quartier assez cool. C’est le lieu de rencontres des jeunes, pour pique-niquer, jouer de la musique, se ballader. C’est aussi dans ce parc que se situe le sanctuaire de Meiji, Meiji-jingū, dédié aux âmes de l’empereur Meiji et de sa femme l’impératrice Shōken

Enfin "雲になる", "Becoming a Cloud" ("Devenir un nuage" pour les réfractaires éventuels à la langue anglophone.

Autant te prévenir de suite, c’est ultra futuriste, très électronique, avec parfois des petits riffs, des mélodies, qui te cueillent sans que tu t’y attendes. Cela pourrait parfaitement être la BO d’un jeu ou d’un film de science-fiction. BBH nous offre là, un EP plein de promesses. Je t’avouerais que je suis assez accro à son univers musical, décalé et magnifique.

Je ne pourrais pas finir cette chronique sans remercier infiniment Alex qui m’a fait la traduction des titres en japonais car, non, je dois l’avouer, je fais le malin, mais je ne parle pas un traitre mot de japonais. Qu’il en soit donc ici profondément remercié.

Comme toujours, je te laisse les liens qui vont bien. Belle découverte à toi !

Lire sur froggydelight.com

La suite du diptyque de Dpt Store

Souvenir d'un voyage au Japon, Tokyo Dreams est une succession d'impressions, de rêves perdus dans un paysage d'estampe, de mirages technologiques. Le 2ème EP de Dpt Store est à l'image de ce que ressent le visiteur débarquant pour la première fois à Narita, se lançant dans la traversée du carrefour de Shibuya ou s'imprégnant de l'impermanence des choses sous les cerisiers en fleurs du parc Yoyogi.

Tokyo Dreams chez ADA

Dpt Store est le nouveau side-project de BBH, un projet comme une distraction, sauf que chez lui, la distraction ne veut pas dire la dilettante, encore moins le laissé-aller, l’expression tuer le temps est ici à l’image de ce que pouvait faire les Vikings quand ils organisaient une fêtes païennes, bon sauf qu’eux la représentation artistique comprenait une mort réelle, une offrande.

Mais nous nous éloignons, d’autant que Tokyo Dreams est comme son nom l’indique en lien avec le Japon et non pas avec la Scandinavie. Il y a même plus que des terres et des océans entre les deux, et la musique de Dpt Store témoigne du raffinement, de la sagesse que ce pays peut avoir dans son rapport avec le temps, l’espace et l’harmonie. Composés quand le temps ne passe pas, quand l’attente prend le pas sur tout, les morceaux de Tokyo Dreams témoignent d’une culture qui nous est étrangère, mais qui nous fascine, sans pour autant que nous soyons à la copier (Dommage ? Probablement). En transposant ses sensations dans une électro tout aussi minimaliste que claire, Dpt Store parvient en musique à retranscrire la sagesse des lieux paisibles et la frénésie des mégalopoles futuristes bien avant celles de l’occident, la mémoire chez eux ne devant pas être dévolue aux murs. Tokyo Dreams est un voyage lumineux, une démonstration par l’art, que le temps perdu, ce que certains appellent l’ennui, est une chose à ne pas négliger, car parfois avec celui ci nous sommes invités à une création libre et inspirée, comme ici.

Lire sur adecouvrirabsolument.com

Le premier EP de Dpt Store est disponible !

Composé entre deux avions, dans l'avion, en mode avion, ce nouvel EP de Dpt Store a été produit sur iPad. Voyage assuré dans une ambiance électro parfois house, un peu french dans la touch ou plus hard.

Øpal, le premier EP

Après leurs remixes pour Erik Arnaud, Matthieu Malon, Bertrand Betsch ou BBH, les membres d'Øpal présentent leur premier EP, un hommage aux pionniers de la conquête spatiale et à ceux qui ont rêvé en contemplant les étoiles.

Noise is a color

Le premier album de Noise is a color a été créé à partir de sons enregistrés dans l'usine d'une célèbre marque française de verre. Il a bien failli s'appeler "Hard is the law", mais c'est finalement sous le titre "In the heart of glass" qu'il sera la première sortie inédite de No Wave No Remedy !

  • 1
  • 2

Videos

Newsletter

Ne ratez rien de l'actualité des artistes de No Wave No Remedy !

Cliquez ici pour vous inscrire à notre newsletter

No Wave No Remedy

No wave, No remedy a été créé comme division "musiques électroniques" au sein du label orléanais PHW Records en décembre 2017.

Contact

Veuillez remplir le champs Nom
Veuillez remplir le champs E-mail E-mail non valide
Veuillez remplir le champs Message